Dé-Chaînes Toi

Salut copain! Le forum est en pleine formation, je pense qu'il tournera a pleins régime d'ici 2-3 mois. En attendant présentes toi et ton projet, partage tes savoir-faire, viens discuter dans la chatbox. Ça attirera du monde et ce de manière exponentielle Wink
Faisons vivre ce forum si nous voulons qu'il devienne un des outils indispensable pour se mettre en relation pour co-créer =)

Forum pour la co-création et la mise en réseau d'écolieux en France


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Définition et bases de connaissance.

Partagez
avatar
Nikola_oupas
Admin

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 38
Localisation : Vienne (86)

Définition et bases de connaissance.

Message par Nikola_oupas le Dim 16 Sep - 13:04

* Définition :


La permaculture est une forme alternative d'agriculture qui remplace celle-ci en agissant avec la nature et non contre elle.
La permaculture est basée sur l'observation de la nature, les savoirs traditionnels des anciens, et les découvertes scientifiques récentes.

Toutes ces informations ont été harmonieusement compilées et organisées de manière a créer une méthode simple, basée sur des éthiques, ayant pour but de replacer l'homme au sein d'un système durable et soutenable pour notre planète.
Cette science traite donc du principal sujet de l'agriculture alternative et est souvent lié à l'habitat, aux communautés, à l'eau...
Nous focalisons beaucoup sur la gestion efficace de l'énergie qui nous est allouée principalement par nul autre que le soleil.
Vous y trouverez sûrement, à certains moments, des techniques que vous connaissez déjà, que vos grands-parents utilisaient au jardin, ou que vous pratiquez en tant que éco-constructeur ou agriculteur en bio-dynamie.

Le génie qu'on eu Bill Mollison et David Holmgren, les créateurs de la permaculture a été de fédérer des milliers d'informations en un système de planification global et cohérent.
Cette science est en perpétuel mouvement, elle est très inclusive et nous sommes constamment à l’affût de nouvelles stratégies, techniques et méthodes pour être encore plus efficace tout en respectant la planète.
Au niveau étymologique, sachez qu'à l'origine permaculture est issue de deux contractions anglaises :

permanent-agriculture et permanent-culture.




* Les bases :

* La première chose à savoir, pour pratiquer une permaculture responsable, c'est qu'elle doit se référer à 3 principales éthiques :


- Prendre soin des gens et animaux (ce qui inclus soi-même).
- Prendre soin de la Terre.
- Redistribuer les surplus générés (temps, énergie, production) aux deux premières éthiques.




* Ensuite, il faut dans un premier temps OBSERVER la nature et la terre qui permettra la résilience de votre lieu car la meilleure façon de cultiver son jardin, c'est de le connaître. Cela vous servira à mieux le comprendre et pouvoir en profiter encore plus :
En effet, les principes de base pour jardiner de façon naturelle, que ce soit en permaculture ou pas, sont de prendre le temps d’observer son jardin et de comprendre ce qui se passe avant de chercher à intervenir. Bien sûr, cela prends un peu de temps mais c'est un temps agréable et reposant qui chassera toutes ces questions et ces soucis de votre tête et vous verrez peut-être des coccinelles se nourrir de pucerons ou un hérisson chasser une limace ou un escargot Smile

* Vous verrez aussi des plantes adventices (ou mauvaises herbes).
Ce sont des plantes qui poussent sans les avoir semé mais elles ne sont pas le fruit du hasard, la nature fait bien les choses. Souvent, ces plantes indésirables sont comestibles, médicinales ou possèdent des propriétés intéressantes pour le jardin potager.
Astuce à mettre en place : Avant d’arracher ou de couper une plante au jardin potager, cherchez à connaître le nom de la plante en question. Peut-être qu'il s’agit d’une plante comestible ou une plante riche que vous pourrez utiliser en mulch (compost vert) ? Peut-être même qu'elle nourrit des auxiliaires du jardin potager, et ainsi elle serait elle même un organisme auxiliaire. Elle est pas belle la vie ?

* Puis vient le temps de dessiner le "design" de votre jardin.
Lors de l'observation, vos premiers outils que sont le papier et un crayon vous permettront de noter les zones sèches, zones humides, celles à l'ombre et exposées au vent.
Reproduire le design de son jardin sur papier permet réfléchir à son agencement (taille des planches, zones de passage, ...) et à le modifier pour obtenir ce que vous souhaitez.
Partant de là, le premier bidon d'huile de coude que vous ouvrirez pour débuter votre jardin sera optimal car fait après une réflexion et en connaissance de cause, c'est ça l'efficacité Smile
Généralement, on place le jardin proche de la maison pour "le surveiller" puis plus éloignés seront les arbres fruitiers, compostage, animaux (si vous le souhaitez), ...





Voici un exemple de design parmit d'autres :




* Enfin, il est temps de planter !
Première chose à savoir, n'achetez pas vos graines en grande surface, la plupart étant à usage unique (les graines récoltées après la première année sont stériles). Et oui, consommation, monopole agricole tout ça tout ça  Crying or Very sad
Votre objectif est de travailler moins pour récolter plus. Un des concepts fondamentaux de la permaculture est de vous encourager à ne jamais bêcher ou retourner la terre. Concernant les herbes indésirables (car il n'y a pas de mauvaise herbe), soit on passe un peu de temps tous les 2 jours pour contrôler la pousse (cas de terre nue), soit on décide de couvrir la terre d'un manteau de paillage ou de mulch.
Ce système évite du temps passé à l'entretien de son jardin et permet entre autre de protéger la terre du soleil (évaporation de l'eau),de l'arroser naturellement de façon moins agressive (pluie) et de la protéger du gel hivernal (ou printanier). C'est une solution économique, écologique et très pratique.
Il est conseillé de faire vos lits ou planches de culture d’environ 1,20 m de large. Le principal objectif est de ne pas avoir à marcher dessus et à compacter la terre sous vos pieds. Je vous assure que les vers de terre vous en seront reconnaissants.
Ne semez pas en ligne mais faites un peu au hasard en prenant en compte le compagnonnage des légumes.

Afin d’organiser de manière optimale vos plantations, vous pouvez par exemple vous procurer un livre sur le compagnonnage et la rotation des cultures. Vous aurez dans ce livre tout un tas d’astuces… exemple, les pommes de terre ne sont pas amies avec les tomates. Par contre, la laitue et les carottes s’apprécient beaucoup. Dans la rotation des cultures, vous apprendrez à alterner les types de légumes pour ne pas vider le sol de ses nutriments au fil des années.

Vous pouvez maintenant vous lancer dans l'autonomie alimentaire et enfin manger sain, soyez patients car tout vient à point à qui sait attendre Wink


avatar
Rom'
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint Martin de Crau

Re: Définition et bases de connaissance.

Message par Rom' le Dim 16 Sep - 16:12

Merci, super introduction Niko Smile J'ai pris quelques notes du MOOC permaculture:

Pour obtenir sa carte de base, il faut d'abord OBSERVER:

1- Analyse des éléments: voir si les produits des uns pourvoient aux besoins des autres (ex: recupèrateur d'eau de pluie proche du potager)

2- Identification des zones : fréquence de passage importante -> fréquence de passage moyenne -> fréquence de passage faible -> lieu fréquenté 2-3 fois par an -> lieu où la nature s'exprime librement

3- La pente pour l'eau et l'orientation pour le soleil

4- Analyse sectorielle :
Nuissances sonores et visuelles, montée des eaux, couloir du vent..

Les points clefs:
- à chaque décision, toujours se référer à l'éthique et aux principes
- un élément doit avoir plusieurs fonctions (et inversement)
- visualiser le système dans le temps (eau?)



Voilà c'est tout pour le moment, j'entame une formation en maraîchage, j'aurai surement quelques conseils et astuces à partager que je rajouterai dans ce message les mois prochains Wink

sagitto44

Messages : 14
Date d'inscription : 16/09/2018

Re: Définition et bases de connaissance.

Message par sagitto44 le Dim 16 Sep - 20:43

Merci pour ces éléments importants.. De nombreux sites aussi existent sur la permaculture. Je trouve celui de mon département pas mal fait parmi d'autres permaculture44.org/ ...
Par contre , je me pose la question de faire une formation qui semble intéressante mais parfois assez chère ( on m'a parlé de 600 euros pour 12 jours ? ) . Est-ce vraiment utile ?
Cela doit dépendre aussi des associations et la qualité doit être inégale. Qui en aurait eu l'expérience et pourrait donner qqs conseils à ce sujet ??

sagitto44

Messages : 14
Date d'inscription : 16/09/2018

Re: Définition et bases de connaissance.

Message par sagitto44 le Lun 17 Sep - 6:25

Qqs liens fournis par une personne de Compiègne très pointue sur la gestion de l'eau de pluie qui l'a expérimenté chez elle ( j'ai assisté à la conférence qu'il a donné à des rencontres sur la Permaculture qui ont eu lieu fin Aout ds le 86...)
Vidéo de la conférence " Les arts de la permaculture": youtube.com/watch?v=bmVUwDojs8w

Articles de retour d'expériences sur le site du C. Lézardperma : collectiflezardperma.wordpress.com/
avatar
Nikola_oupas
Admin

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 38
Localisation : Vienne (86)

Re: Définition et bases de connaissance.

Message par Nikola_oupas le Lun 17 Sep - 12:23

Le premier message sera agrémenté de lien avec le temps, merci pour ceux que tu as fournit, j'y regarderais de plus près.
En effet on peut acquérir beaucoup de connaissances théoriques via internet mais rien ne vaut la pratique.
Perso je voulais faire une formation permaculture mais ce type de transmission de connaissances est rapidement devenus un "commerce" car il y a de plus en plus de demandes alors je vais plutôt faire du woofing qui me corresponds plus avec échange de services contre une transmission de connaissance (du troc).

P.S. : Essais d'éditer ton message si tu as quelque chose à rajouter pour ainsi éviter les doublons (plusieurs messages de suite), le bouton "éditer" est en bas à droite de chaque message Wink
avatar
Rom'
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint Martin de Crau

Re: Définition et bases de connaissance.

Message par Rom' le Lun 17 Sep - 19:43

sagitto44 a écrit: je me pose la question de faire une formation qui semble intéressante mais parfois assez chère ( on m'a parlé de 600 euros pour 12 jours ? ) . Est-ce vraiment utile ?
Cela doit dépendre aussi des associations et la qualité doit être inégale. Qui en aurait  eu l'expérience et pourrait donner qqs conseils à ce sujet ??

Salut, je fais une formation de 3 mois via le conseil régional (et pôle emploi) à la MFR d'Uzès, c'est sur le maraîchage la perma la pépinière etc avec des professionnels enseignants, c'est plutôt enrichissant.

Après si tu veux apprendre la permaculture je pense que le mieux c'est directement aller aider quelqu'un qui mets en place son potager

PS: normalement j'ai mis un sujet "Bank de liens", si tu veux y ajouter tes liens avec un petit commentaire explicatif c'est top Wink

Livy-Dagore

Messages : 8
Date d'inscription : 18/10/2018

Re: Définition et bases de connaissance.

Message par Livy-Dagore le Mar 13 Nov - 15:36

Moi je souhaite faire de la permaculture.

Contenu sponsorisé

Re: Définition et bases de connaissance.

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 2:42