Dé-Chaînes Toi

Salut copain! Le forum est en pleine formation, je pense qu'il tournera a pleins régime d'ici 2-3 mois. En attendant présentes toi et ton projet, partage tes savoir-faire, viens discuter dans la chatbox. Ça attirera du monde et ce de manière exponentielle Wink
Faisons vivre ce forum si nous voulons qu'il devienne un des outils indispensable pour se mettre en relation pour co-créer =)

Forum pour la co-création et la mise en réseau d'écolieux en France


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Les outils de la permaculture

Partagez
avatar
Nikola_oupas
Admin

Messages : 24
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 38
Localisation : Vienne (86)

Les outils de la permaculture

Message par Nikola_oupas le Dim 16 Sep - 13:39

La permaculture, c'est entre autre du jardinage et pour éviter trop d'efforts, il existe des outils bien pensés et plutôt pratiques.
Je vous propose ici quelques outils qui vous serviront à votre autonomie alimentaire. Certains ne sont pas indispensables mais assez utiles tout de même :  




* Commençons par la fourche écologique.
Créé par Jean Grelin, cet outil appelé “grelinette” a largement inspiré de nombreux fabricants qui le nomment fourche écologique, biogriffe, biofourche… Doté de deux manches, il permet de décompacter d’ameublir la terre tout en préservant l’ordre des couches, la terre  et les vers de terre. Il est plus efficace en terre pas trop lourde et compacte, déjà assez bien structurée. L’outil convient particulièrement bien pour ameublir la terre sommairement avant un semis d’engrais vert.
Un modèle (suivant la taille) coûte entre 50 et 150 euros.




* Pour les plus grandes surfaces, il existe la campagnole qui est le même système et adapté à de plus grandes surfaces de culture. C'est le même outil sur roulette et à un prix plus élevé crée par la ferme du Bec Hellouin.




* La fourche bêche.
Constituée de quatre dents plates de 27 à 30 cm de longueur, la fourche-bêche – ou fourche à bêcher, ou bêche à dents – est l’outil de base pour travailler les terres lourdes sans retourner les mottes. C'est une alternative à la grelinette, pour décompacter la terre sans la retourner, ou comme une bêche plate dans une terre homogène. Avec elle, il y a moins de risque qu’avec une bêche plate de couper les lombrics et d’enfouir en profondeur la couche superficielle, plus riche en micro-organismes. Ses longues dents, enfoncées au plus profond, sont parfaites pour décompacter la terre en profondeur avant une culture de scorsonère et autres racines longues.
Pour cet usage, on lui préfèrera la grelinette, plus respectueuse de la vie du sol (mais plus cher).
L’outil s’utilise aussi pour arracher les herbes indésirables avec leurs racines, sans les couper.
Comptez une trentaine d'euros pour cet outil avec un manche en bois.




* Le sarcloir.
C'est un outil qui permet de sarcler le sol ce qui signifie désherber celui-ci en le raclant en superficie avec une lame.
Encore appelé sarcleuse ou grattoir, c’est l’outil idéal pour sarcler sans effort. La pénétration de la lame en U (en étrier) dans le sol est fonction de l’inclinaison donnée au manche. Pour être efficace, la lame bien affûtée ne doit pas être trop enfoncée, de manière à couper les plantes indésirables au niveau du collet, c’est-à-dire entre les racines et le départ de la tige.
Préférez le sarcloir oscillant, qui permet de couper les plantes en tirant ou en poussant d’un mouvement de va-et-vient, en avançant sur le terrain.
Vous pouvez en trouver à partir de 15 euros.





* Le croc.
On l’utilise pour affiner le travail d’ameublissement réalisé avec la grelinette ou la fourche à bêcher, par un mouvement de va-et-vient d’avant vers l’arrière. Les dents retournées vers le haut, il s’utilise aussi pour casser les mottes. Il sert aussi pour l’ameublissement superficiel en sol léger ou grumeleux et souple. Le croc est levé et s’enfonce dans la terre en retombant de son propre poids. On tire alors le manche vers l’arrière pour éclater la terre, en progressant en avançant.
Le croc s’utilise aussi pour étaler le compost et l’incorporer superficiellement au sol.
Les premiers prix sont à 40 euros dans le commerce.




* La binette.
Biner consiste à ameublir superficiellement le sol en brisant la croûte qui se forme sous l'effet des pluies et des arrosages.

Selon l'adage populaire « un binage vaut deux arrosages », mais avec le paillage, le binage n'est plus nécessaire.
On utilisera la binette ponctuellement pour la construction des buttes par exemple.
On en trouve dans le commerce aux alentours de 15 euros.




* La serfouette.
C'est un outil “2 en 1”.
Optez pour la serfouette classique, avec une “langue” (allongée et pointue), qui permet de tracer les sillons avant de semer ou de replanter. De l’autre côté, la partie plate, appelée “panne”, est utilisée pour biner (ameublir la couche superficielle du sol autour des plantes cultivées).

Certaines serfouettes sont aussi constituées d’une fourche à deux dents et d’une panne, pour aérer le sol et biner entre les plantes.
Ils sont aux environs de 15 euros dans les commerces.




* Le plantoir.
Le plantoir s'enfonce dans le sol pour créer un espace afin de repiquer les plants.
Personnellement, j'utilise un bâton courbé que j'ai taillé en point à un bout. Il en a le même usage et évite des frais économiques.
Sinon on en trouve facilement pour 5 euros.




* Le semoir.
Comme le dit l'adage, "qui sème dru récolte menu" (c'est-à-dire qu'il ne faut pas mettre trop de graines au même endroit sinon les jeunes pousses vont se gêner en grandissant).

Ce genre de semoir est très pratique pour doser la bonne quantité de graines au moment de faire ses semis.
Ils sont vendus moins de 5 euros pour ceux identiques à la photo.




* L'arrosoir.
Pas besoin de le décrire (je pense). C'est un élément indispensable du jardin, préférer un arrosoir de grande contenance, ce qui vous évitera de faire de nombreux allers retours jusqu'au point d’eau sans oublier que plus la contenance est grande, plus l'arrosoir sera lourd une fois remplis.
Les arrosoirs les moins chers sont en plastique et malgré ses inconvénients le plastique a un avantage : il dure dans le temps. Pensez juste à le rentrer en hiver.





Avec ces outils, vous aurez déjà une aide précieuse pour éviter trop d'efforts et respecter la nature. Bien évidemment, il en existe d'autres comme une brouette, un sécateur, ...
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 16 Nov - 1:51