Dé-Chaînes Toi

Salut copain! Le forum est en pleine formation, je pense qu'il tournera a pleins régime d'ici 2-3 mois. En attendant présentes toi et ton projet, partage tes savoir-faire, viens discuter dans la chatbox. Ça attirera du monde et ce de manière exponentielle Wink
Faisons vivre ce forum si nous voulons qu'il devienne un des outils indispensable pour se mettre en relation pour co-créer =)

Forum pour la co-création et la mise en réseau d'écolieux en France


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

enfin inscrite sur le forum !

Partagez
helios
helios

Messages : 1
Date d'inscription : 03/01/2019
Age : 43
Localisation : charente maritime

enfin inscrite sur le forum !

Message par helios le Jeu 3 Jan - 3:01

Bonsoir à tous !

Brève présentation :

Stéphanie, 43 ans, maman solo, 2 filles, 2 chiens, 2 chats, 2... non c'est tout !  

Je "vis" actuellement en Charente Maritime.
Je cherche à rejoindre le Périgord (Dordogne, Haute-Vienne), la Creuse éventuellement peut-être...

Mme Perma a fait son entrée dans ma vie il y a un peu plus de 2 ans et m'a ouvert une voie que je cherchais depuis bien longtemps sans pouvoir baliser mon chemin... Mon envie se tourne vers le collectif, le communautaire (mais pas le sectaire) ouvert sur l'extérieur autour du partage et autres expériences humaines bienveillantes.
Je rejette en bloc ma solitude, que je traîne comme un boulet, car elle représente pour moi la mort de l'âme et celle de ma propre humanité.
Je ne conçois pas de vivre sans l'échange et le partage, pas plus que l'indifférence face aux enjeux sociétaux et environnementaux que nous traversons.

2 décennies dans le socio-culturelle parfois à orientation environnementale.
Autodidacte, bricoleuse, "débrouillarde" comme dirait ma grand-mère (big up mamie et papi car ils y sont pour beaucoup I love you ), passionnée parfois, en perpétuelle apprentissage de tout sur tout ce qui m'intéresse, lectrice jamais assouvie, adepte du faire soi-même, du réemploi, de la récup', de la chinerie, (et non pas des chinoiseries Razz ) etc...

Je recherche des co-créateurs pour exprimer notre créativité sur un lieu de vie commun (terrain nu, terrain avec bâti ou autre, habitats légers, auto-constructions...) dans le respect de l'individualité de chacun, de ses propres besoins et de sa bulle.

Modèle de gouvernance à définir ensemble ainsi que le statut de la propriété.

J'aimerais auto-construire une 'tite maison en terre-paille/bois autonome (en tout cas le plus possible) sur un terrain designé (O.B.R.E.D.I.M) pour à terme mettre en place un système résilient et apporter ma pierre à l'édifice de l'humanité (vaste projet s'il en est affraid )

Euh... quoi d'autres ?!? sûrement plein de trucs mais j'en garde un peu sous le coude pour les longues soirées d'hiver lol!

Au plaisir d'échanger avec qui voudra Very Happy Very Happy Very Happy

Rom'
Rom'
Admin

Messages : 83
Date d'inscription : 15/09/2018
Age : 27
Localisation : Saint Martin de Crau

Re: enfin inscrite sur le forum !

Message par Rom' le Lun 14 Jan - 9:59

Super, bienvenu sur le forum Stéphanie Smile
avatar
esthercruzz

Messages : 7
Date d'inscription : 11/10/2018

Re: enfin inscrite sur le forum !

Message par esthercruzz le Mar 5 Fév - 22:57

Avant l`histoire de notre chemin, merci pour votre reponse et excusez notre français.

Aller à contre-courant n'est pas une tâche facile mais, malgré toutes les difficultés, nous sommes convaincus que cela en vaut la peine. Nous aimons beaucoup être ensemble en famille et apprendre les uns des autres en équipe. Nos enfants sont pleins de bonheur, d'imagination, de curiosité et apprennent des choses importantes et sérieuses dans la vie, vivant et partageant le monde des adultes. Malgré le dur labeur et la pression de la société, nous apprécions beaucoup notre vie, humble et étroitement liée à la nature. Nous avons pensé que c'était le moment de trouver d'autres familles ou persones et de nous aider à trouver plus de tranquillité d'esprit.

Pedro est portugais, il travaille actuellement comme jardinier le matin et est un homme sage et amoureux des plantes et de la nature. Esther est espagnole, elle reste à la maison en prenant soin des enfants, des animaux et de notre petit coin. Notre intention est de cesser de travailler comme jardinier et de rentabiliser les terres que nous avons, d’être aussi autonomes que possible. Nous l'avons déjà essayé parfois, en produisant des plantes et en les vendant sur de petits marchés. Nous sommes déjà depuis plusieurs années à la recherche de notre petit coin, où être ensemble en famille, au calme et au rythme de la nature. En ce moment, nous vivons a Argela (Caminha - Viana do Castelo) dans une terre à côté d'une petite rivière où nous avons construit une petite maison de bioconstruction et nous sommes plus heureux de choyer nos animaux et nos plantes (2 ânes, chèvres, moutons…). Nos trois enfants (9, et ans) sont toujours avec nous, étudient a la maison et nous aident beaucoup. Nous avons acquis plus de terres et nous aimerions en faire une grande forêt comestible et être encore plus autosuffisants. Il n'est pas facile de nager à contre-courant et ces dernières années, nous avons travaillé dur pour bâtir notre petite république indépendante. Cependant, nous sommes déterminés à poursuivre dans cette voie et avons pensé à partager la terre avec deux ou trois autres familles avec enfants ou persones qui souhaite se ressourcer en pleine nature, vie saine et amour de la nature, jardin potager, poulailler, nombreux animaux familiers bien tenus ,pour nous aider et ensenble partager le quotidien, dans le respect, l’entraide,la tolérance . En outre, nous pensons qu'il serait très positif que les enfants aient d'autres personnes salutaires pour grandir ensemble en apprenant le respect de la nature et de la communauté.
Nous entrons doucement à l’hiver, c’est le moment de profiter de nombreux travaux arriérés. Il y a toujours un peu de calme. Nous préparons du bois de chauffage, des réparations a la maison, energie et des abris pour animaux. Aujourd'hui, nous plantons de nouveaux arbres à l'approche de la pluie. A cette époque, Pedro travaille la semaine comme jardinier. et Esther reste à la maison avec les enfants. Nous profitons des week-ends pour voir des amis, faire des choses avec les enfants et travailler ensemble.

Notre mode de vie est très simple, nous essayons de profiter d’être ensemble sans grand luxe. Jusqu'ici, nous avons travaillé dur jusqu'à ce que nous préparions notre coin et notre vie. Nous sommes très heureux avec notre petite maison, nos plantes et notre mode de vie. Cependant, la maison sera très petite quand les enfants seront plus grands et Pedro voudra bien arrêter de travailler à l'extérieur, utiliser tout son temps et son temps pour travailler pour nous. Au cours de toutes ces années, nous avons acquis beaucoup d’expérience et de connaissances sur les plantes, la construction, profiter des valeurs de la vie, etc.Nous croyons qu'il est temps de faire un autre pas en avant. Nous avons un nouveau terrain d'environ deux hectares, que nous aimerions transformer en une grande forêt pleine de nourriture et où nous pouvons construire une autre maison (bioconstruction) et nous avons pensé qu'il serait bien de trouver deux familles qui souhaitent la même chose. Ils pourraient construire leur petites maisons et leur petit coin privé, leur espace, puis, ensemble, s’organiser et travailler pour rendre la terre rentable et aussi autonome que possible. Nous travaillons en ce moment sur la manière de faire tout cela sous la tolérance de la ville et de la mairie.
Nous devons être honnêtes, c'est un dur travail à partir de zéro. Nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais nous pensons que ce sera une belle expérience et que ce sera la meilleure leçon de vie pour les enfants.

Nous vivons dans un village d'environ 300 habitants proche de la mer et des montagnes. C'est très vert et très beau. La ville principale est à environ 5 km. En été, il y a suffisamment de visiteurs et tourisme(plage), mais le reste de l'année est très calme. Une chose que nous apprécions beaucoup ici cest vraiment est la sécurité et la tranquillité. C'est un endroit très paisible même si, comme cela se produit souvent dans les zones rurales, ce n'est parfois pas facile avec certains voisins qui refusent tout mode de vie différent. Mais avec le temps, on passe le bon example et respect.

Nos enfants sont très heureux et pleins d'énergie. Ils sont avec nous 24 heures sur 24 et nous aimons être ensemble et apprendre ensemble. Ici, l'école à la maison est assez flexible. La seule condition est de passer un examen à 10, 16 et 18 ans.

Ne doutez pas que nous avons la porte ouverte et dans l’espoir de rencontrer des gens qui naviguent dans la même direction que nous. Nous sommes autosufissant de energie ( solaire) et de eau ( source). Le respect, la confiance, et la communication font partis de nos valeurs profondes.
Nous souhaitons vivre en harmonie avec la nature, les animaux et les personnes qui nous entourent, le tout dans un cadre de bienveillance dans la joie et la bonne humeur.
Vous etes les bienvenue quand vous voulez. On a beaucoup envie de apprendre avec vous.

Nous espérons entendre votr histoire. Si vous avez besoin de quelque chose, c'est le téléphone de Pedro qui parle français: 00351935868025.
on serait enchante de vous ecouter de vous recevoir quand vous voulez. On partage ensenble le meme beau chemin.
Nous ne sommes pas végétariens, mais notre intention est de produire une grande partie de notre nourriture et que les enfants apprennent tous les secrets d'une vie saine.

(SEULES ON Y ARRIVE PAS!)

Voila, un peu de nous avec plein de fautes ( le francais n est pas facile pour nous)!!

Je vais vous presenter un peu notre projet.
Esther, moi et les enfants,avons comme projet de vivre en autosuffisance alimentaire ( en ce moment on a reussit dejá l autosuffisance énergétique et) en utilisant des méthodes de permaculture. Ce nouveau projet avance en janvier 19.
A l’origine, notre idée était que je quitte mon emploi actuel pour travailler à temps plein pour produire la plupart de notre alimentation. Mais cette solution n’est pas, à notre sens, la meilleure car trop risquée (notamment si un accident ou une maladie m’empêchait temporairement de travailler). De plus, cette solution aurait l’inconvénient d’empiéter largement sur notre vie de famille (peu de week-ends libres, peu de congés).
Nous avons donc essayé de réfléchir à une autre alternative qui vous est détaillée ci-dessous. Cette alternative est de partager, sur le long terme, ce projet avec deux autres familles (voir partie 6 ce qu’on entend par « famille »).
Avant d’entrer dans la présentation détaillée de notre projet, je tiens à préciser que nous avons fait ce choix de vie il y a mais que nous souhaitons que nos trois enfants puissent choisir leur propre mode de vie. Pour nous, cela passe obligatoirement par une connaissance du monde extérieur (du meilleur et aussi du pire). En clair, nous voulons suivre notre vie différente avec une ouverture maximale sur le monde extérieur, dans l’intérêt de nos enfants.

Voici la présentation détaillée du projet. C’est un peu long mais on a déjà une bonne idée de notre projet. Donc autant vous apportez tout le fruit de nos réflexions.

1-Notre famille

J’ai 48 ans, Portuguais, paysan et amoureu des Sciences de la Nature. Je suis actuellement jardinier de profession le matin.
Ma femme, Esther (39 ans) est espagnole (canaries). Elle a fait des études d’Anglais.Elle s´occupe des enfants des animaux. Aussi amoureuse de la nature et le bon sens de vie.
Nous avons trois enfants (9 ans 5 ans et 18 mois).

2-Notre philosophie

Ma femme et moi ne sommes plus totalement satisfaits du mode de vie que la société nous propose.

Tout d’abord, nous ne souhaitons plus participer à la malbouffe. Nous sommes persuadés qu’une bonne alimentation est le premier élément garantissant notre santé et celle de nos enfants. Nous n’avons plus confiance en l’alimentation que nous pouvons acheter. Nous voulons produire des aliments de haute qualité nutritive grâce à la permaculture. De cette façon, nous pourrons manger sain, bon, équilibré et varié sans se préoccuper de la question du coût.

Ensuite, nous ne souhaitons plus participer à la dégradation de notre environnement. A notre sens, le cadre de vie est le deuxième élément jouant sur notre santé et celle de nos enfants. Pollution de l’air, de l’eau, du sol, nuisances sonores, olfactives, visuelles, nous voulons agir pour que notre environnement proche soit de bonne qualité.

Nous ne souhaitons plus participer au gaspillage presque imposé par la société. Et, nous nous sentons coupables de ne pas faire d’efforts alors que parfois nous n’avons pas le choix. Nous voulons développer notre projet avec deux objectifs : zéro déchet sortant de la ferme et recyclage d’objets récupérés à l’extérieur. Cette démarche permettra d’augmenter notre autosuffisance.

Voilà globalement notre philosophie. Nous ne cherchons pas à convaincre, nous cherchons simplement deux ou trois familles à peu près dans le même état d’esprit.

3-Ce que ce projet n’est pas

Pour éviter les méprises, je tiens à préciser ce que le projet n’est pas.

Il ne s’agit pas d’une démarche autarcique. Nous voulons garder un lien fort avec nos concitoyens et une ouverture la plus large possible sur le monde extérieur. Dans notre intérêt et celui de nos enfants, nous ne souhaitons pas nous passer de certains services mêmes ceux qu’on juge insuffisants (enseignement, soins hospitaliers,...) et d’autres services qu’on juge satisfaisants (sports, loisirs, aides sociales,...). Et puis, nous ne pourrons pas produire tous les aliments dont nous aurons besoin (comme peut-être le riz, le café, le cacao, les poissons de mer,...).

Il ne s’agit pas d’une démarche sectaire. Chacun disposera de sa liberté de choix y compris nos enfants. Nous voulons laisser à nos enfants la possibilité de faire leurs propres choix, d’expérimenter leur propre mode de vie. Notre rôle est de les informer, les préparer et les aider au mieux.

Il ne s’agit pas d’une démarche politique. Nous ne sommes pas militants, nous vivons simplement d’une autre manière et dans notre petit coin de vie. Cela ne nous empêche pas de partager notre expérience avec ceux qui désirent la connaître.

Il ne s’agit pas d’une démarche religieuse : nous sommes athées.

4-Notre projet

Notre projet consiste, dans un profond respect de notre environnement, à mettre en application des principes de permaculture notamment accompagner la nature et non la contraindre, moins d’interventions possibles, moins d’énergie utilisée, zéro labour, zéro pesticide, agroforesterie, association d’espèces, cultures vivaces, espèces adaptées, rustiques ou traditionnelles, faire ses propres semences, rotation des cultures, pâturage, que le végétal et l’animal « travaillent » pour nous pendant qu’ils se nourrissent, un élément pour plusieurs fonctions, plusieurs éléments pour une fonction, biodiversité, organisation de l’espace, paillage,...

Pour mener à bien notre projet, nous proposons un travail en commun à trois ou quatres familles. Seront partagés à parts égales entre les quatres familles l ’installation (achat ou rasemblement d’outils, de matériaux, d’animaux, de semences,...) ; ces dépenses auront lieu surtout au départ car ensuite la permaculture permettra de limiter grandement les coûts. En retour, les aliments produits seront partagés à parts égales entre les familles.

L’idée est que chaque membre de la communauté( adulte) soit à la ferme 20h semaine Ainsi, il y aura l’équivalent de 1,5 temps plein de travail par jour (soit 4 heures de travail par jour). Pour le week-end, chaque famille à tour de rôle assurera un temps plein (soit 8 heures) le samedi et le dimanche. Ce temps de travail (40h par famille en semaine, 8h/j le week-end) peut paraître peu pour assurer l’autosuffisance alimentaire de quatres familles et de leurs éventuels enfants. Mais je pense que c’est possible avec la permaculture, la technologie actuelle (parfois elle peut être utile) et l’ingéniosité. Bien sûr, en cas d’urgence, de pic d’activité, on pourra travailler plus ponctuellement.
Au début, le temps de travail à la ferme servira beaucoup à construire, à préparer les terrains, à planter, à trouver les animaux,... L’autosuffisance alimentaire arrivera donc progressivement.
A noter qu’on pourra proposer du wwoofing, ce qui nous permettra d’échanger des idées et des compétences tout en apportant une aide au quotidien.

Cette organisation a quelques avantages.
Elle permet d’avoir la présence de deux ou trois membres en même temps au cours de la journée pour le travail difficile à faire seul.
Elle permet aussi de pouvoir prendre 25 jours par an de réels congés (chacun son tour). Durant le congé d’une des Quatres familles, les membres des trois autres familles assureront l’équivalent d’un temps plein (deux mi-temps). Ce travail en « effectif réduit » ne se fera que sur 100 jours par an, ce qui paraît raisonnable sous réserve d’une bonne organisation.
En ce qui concerne le week-end, cette organisation permet à chaque famille, chacun son tour, d’avoir des week-ends libres sur.
Enfin, cette organisation permet de parer à tout événement imprévisible (maladie ponctuelle de membres, maladie plus longue, souhait d’une famille d’abandonner le projet). Il y a peu de chances que deux membres soient indisponibles en même temps, donc un temps plein par jour sera presque assuré tout le temps. Et même si, par malheur, deux membres sont indisponibles en même temps, on pourrait prévoir une solution.

les deux membres de chaque famille travaillera donc à la ferme un mi-temps par jour, ce qui leur laisse un mi-temps libre pour chacun. En ce qui me concerne, je reste pour l´instant a faire des jardins demi journe . De son côté, ma femme travaillera un temps plein rémunérateur à l’extérieur de la ferme. De cette manière, un revenu minimum sera assuré pour le paiement de toutes les charges familiales et aussi pour le paiement des dépenses d’installation à la ferme. De plus, ces revenus permettront d’avoir une petite retraite afin d’éviter que nos enfants payent notre vieillesse. Bref, cela pérennisera le projet et notre avenir.
Il serait souhaitable que les autres familles fassent de même (sauf si elles disposent de bonnes économies).

Pour ce travail à l’extérieur, chacun sera libre d’exercer le métier de son choix en accord ou pas avec cette philosophie de vie. On pourra soit travailler chacun de son côté, soit travailler en commun (entreprise, association). Personnellement, je m’orienterais vers les métiers suivants car ils auront un intérêt pour la ferme :
– espaces verts/bucheronnage pour récupérer des résidus de tonte et d’élagage pour la ferme,
– boucherie/boulangerie pour apprendre le métier et utiliser ce savoir-faire à la ferme,
– service à la personne comme le bricolage, le jardinage, les travaux ménagers, le déménagement, l’enlèvement d’encombrants,... pour récupérer des déchets, résidus, objets,
– restauration/commerce d’alimentation pour récupérer des restes ou déchets.
A noter que nous ne sommes pas partants pour des activités engageant notre responsabilité et impliquant des contrôles de l’Etat au sein de la ferme (par exemple, la commercialisation de nos productions alimentaires ou l’accueil de public sur la ferme).

5-Où s’installer ?

Nous sommes actuellement dans une maison que nous avons construit dans le meme village. Nous avons acheter terrain de 20000m2 . Nous souhaitons construire une maison plus grande sur le nouveau terrain. Notre budget est plutôt assez serré mais réalisable.
Ma femme et moi attachons beaucoup d’importance à garder nos relations avec nos amis respectifs situés dans la region.
Le terrain est dans une zone reculée sans pour autant être isolée des services dont on ne pourra pas se passer comme l’enseignement (pour les scolarises), les commerces, les hôpitaux (3ème critère).

En ce qui concerne le corps de ferme, nous rechercherons dans le futur une surface de terrain minimum de 8 hectares (2 hectares par famille semblent suffisants). L’idéal serait disposer d’un plan d’eau. Il devra disposer de plusieurs dépendances pour la ferme.

Collectif :
Animaux de ferme.
Jardin potager + serre.
Paturages
Foret frutiere.
Fire pit pour soirées de animation ou reunions ( beau temps).
Zone Playground enfants (jeux nature)
Four pour pain, pizzas....
Four solaire( beau temps)
Abeilles
Poulager.
Zone Champignons.
Compost
Salle de etude, biblioteque
Parking vélo et kayak
Atelier bricolage/ art
Panneaux solaires, moulin eolique
Jardin aromatique et medicinal.
Machine a laver.
Autres

6-Les familles que nous recherchons

Nous recherchons familles ayant le même état d’esprit et prêtes à s’investir sur le long terme (toujours dans notre recherche d’une certaine stabilité). Nous utilisons le terme « famille », mais pour nous cela signifie un couple avec ou sans enfant ou bien deux personnes de la même famille (exemple deux frères/soeurs, deux cousins/cousines, un parent avec un enfant majeur,...). Nous n’excluons pas les duo d’ami(e)s.

Les familles n’auront pas besoin de disposer d’un apport important d’argent pour la ferme puisque nous avons les terrains. Par contre, les familles auront à se loger en habitation legere au dédut sur le terrain ou louant une habitation à proximité. Si besoin, nous pourrons aider a trouver la mieux solution. Si vous vivez ou souhaitez vivre dans une habitation mobile, je pense qu’il y aura de quoi stationner sur le terrain. Chaque famille pourra utilizer jusque 200m2 pour leur petit coin individuel ( logement, etc).
On prepare un cahier de charges de la communité que on peut envoyer.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce projet et nous faire savoir si vous êtes intéressés.

A bientot

Pedro milfloresmilsabores@gmail.com

Contenu sponsorisé

Re: enfin inscrite sur le forum !

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 21 Mar - 20:41